L’évolution de la pyrotechnie à travers les siècles

Souvent associée aux feux d’artifice, la pyrotechnie est une discipline à part entière qui s’applique à différents domaines. Utilisant principalement les procédés de la chimie, elle crée des effets spéciaux grâce à des explosions. Si ses origines restent souvent mystérieuses, on sait que cette discipline a existé depuis plus de 1000ans. Utilisée sous différentes formes et de plusieurs manières, elle est plus que jamais présente dans nos vies. Dans cet article, on vous livre l’évolution de la pyrotechnie à travers les siècles.

Pyrotechnie: une magie de la chimie

La pyrotechnie est une science de la combustion des métaux et de ses effets. Si elle est souvent associée aux feux d’artifice, elle s’utilise également dans différents secteurs. C’est le cas notamment de l’armement , de l’aérospatial, des mines et des carrières. Le coussin gonflable de sécurité (airbag) ou la fusée pétard sont des exemples de l’application cette discipline. Les différents effets spéciaux au théâtre font également partie de la pyrotechnie.

Le fonctionnement de cette méthode repose exclusivement sur la réaction chimique entre différents éléments. Ces derniers vont provoquer alors une explosion. Pour le cas des feux d’artifice, on a surtout recours à la poudre noire mélangée à d’autres couleurs. À titre d’exemple, on a le magnésium pour le blanc, le lithium pour le rouge. Lors de l’explosion, la flamme de la combustion de la poudre noire fournit de l’énergie. Et c’est cette énergie qui va provoquer la réaction des atomes des métaux et des sels métalliques.

La pyrotechnie au fil des siècles

La première utilisation de la pyrotechnie remonte au VIIe siècle. C’était les Grecs byzantins qui s’en servaient pour lancer le feu grégeois. Plus tard, c’étaient les Arabes puis enfin les chrétiens occidentaux. La plus ancienne mention de la pyrotechnie date de 1380 où les Padouans se servaient de fusées contre la ville de Mestre.

D’après quelques historiens, c’était Marco Polo qui aurait importé pour la première fois le premier type d’explosif en Europe. C’était le cas notamment des mélanges détonants de charbon de bois, de soufre et de salpêtre. Toutefois, c’était uniquement à l’époque de Louis XIII et d’Anne d’Autriche en 1612 qu’on a explosé le premier grand feu d’artifice. Plus tard, Louis XV créa la position d’Artificier du Roi pour organiser les divertissements destinés à son peuple.

Il faudra attendre le XIXe siècle pour que l’art de la pyrotechnie prenne enfin de l’ampleur. Grâce à l’évolution de la chimie, les scientifiques pouvaient enfin accorder une place importante à cette discipline. Avec les différents progrès réalisés depuis, on peut exécuter un tir au 100e de seconde.

Dus aux impacts environnementaux des feux d’artifice, plusieurs scientifiques ont imaginé des solutions plus vertes. C’est le cas notamment d’Intel qui a mis au point de jeux lumineux semblables aux feux d’artifice. Grâce à des milliers de drones, le géant de l’informatique a réussi à reproduire les spectacles de pyrotechnie. Si cette discipline est encore très présente partout dans le monde, est-ce qu’elle arrivera à traverser un ou deux siècles de plus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *