Call of Cthulhu

Call of Cthulhu : une réinterprétation plutôt décevante pour les fans de Lovercraft

Call of Cthulhu relate l’histoire d’un détective qui mène sa propre enquête en passant par diverses entités interdimensionnelles. Les fans de l’univers horrifique de Howard Philips Lovercraft s’impatientaient d’incarner le personnage de leur héros préféré dans ce jeu. À en croire les avis qui véhiculent sur le net, de nombreux gamers se sont heurtés à une déception. Selon eux, le nouveau jeu ne fait pas du tout honneur à l’écrivain horrifique américain.

Un script incohérent mal interprété et réadapté de façon assez frustrante

Pour rappel, Call of Cthulhu est un jeu d’enquête et d’énigme inspiré de l’univers de Lovercraft et réadapté par le Studio français Cyanide. Avec ce jeu, son développeur rompt ses promesses d’intrigues et de frayeur pour laisser place à un interminable calvaire dépourvu de logique.

D’abord au niveau du script, on ignore de ce qu’est advenu de la célèbre peintre Sarah Hawkins. De même pour les membres de sa famille. La police locale de Darkwater conclut simplement qu’ils ont péri dans un terrible incendie domestique de Darkwater. Cette petite île est située un peu en retrait au large du Massachusetts. Insatisfait de cette décision, le père d’Édith, un riche industriel engage Edward Pierce investiguer les lieux. Vous l’aurez compris, ce sera ce personnage alcoolique, désemparé et traumatisé par la Grande Guerre que vous allez incarner dans le jeu.

Call of Cthulhu : le gamer qui s’immerge au jeu au point d’y sombrer

Laissons de côté la qualité scénaristique du jeu pour entrer dans le vif. Commençons par le graphisme. À ce niveau, on peut déjà affirmer que la majorité des gamers s’attendaient à bien mieux qu’une vulgaire reprise d’un jeu de rôle sur table paru dans les années 80.

Du côté des sensations, la lenteur du rythme donne aux joueurs l’impression de se morfondre dans les plus sombres dédales de Darkwater. Et comme si cela ne pouvait pas suffire, il aurait encore fallu priver le joueur des possibilités de faire valoir ses compétences dans toute la seconde moitié du jeu. Pour conclure, les gamers s’attendaient à mieux. Pour un jeu censé faire revivre l’œuvre littéraire de l’écrivain horrifique, on peut dire que Call of Cthulhu est un échec. Du côté de l’expérience de gaming, cela laisse malheureusement à désirer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *